Actualités de l'innovation

Le projet Handicap Innovation Territoire (HIT) lauréat de l’appel à projets national « Territoires d’innovation »

Partager


Il y a 3 mois

Le projet Handicap Innovation Territoire (HIT) lauréat de l’appel à projets national « Territoires d’innovation »

Le Gouvernement a sélectionné les 24 projets définitivement lauréats de l’appel à projets « Territoires d’innovation » doté de 450 millions d’euros sur 10 ans, dans le cadre du Programme d’investissements d’avenir.

Parmi eux, le projet Handicap Innovation Territoire (HIT) porté par Lorient Agglomération, en partenariat avec le Centre mutualiste de rééducation et de réadaptation fonctionnelles de Kerpape et ID2Santé, va pouvoir entrer en phase opérationnelle dès 2020.

Son objectif est de faire du handicap un levier d’innovation sociale et technologique au service des citoyens, tout en favorisant l’attractivité économique du territoire.

Fédérant déjà une quarantaine de partenaires (collectivités, institutionnels, académiques, entreprises, startups, associations, etc…), le projet HIT va se concrétiser sur une durée de 8 ans, au travers de nombreuses actions sur le territoire, la création du « CoWork’HIT », centre d’expertise et de ressources sur le handicap, ainsi que par un soutien au développement d’une vingtaine d’entreprises et startups dédiées aux innovations dans le domaine du handicap.

Pionnière à l’échelle nationale, Lorient Agglomération (3ème agglomération bretonne – 207 000 habitants) porte un modèle de territoire inclusif de référence, avec le projet Handicap Innovation Territoire (HIT). Il est piloté par Lorient Agglomération, le Centre Mutualiste de Rééducation et de Réadaptation fonctionnelles (CMRRF) de Kerpape reconnu nationalement pour son expertise auprès des personnes en situation de handicap et le centre d’innovation breton ID2Santé. Ce projet fédère au total une quarantaine de partenaires (collectivités, institutionnels, académiques, entreprises, startups, associations, médico-sociaux, etc…).

Une démarche novatrice autour du handicap comme levier d’attractivité

« C’est un projet qui vise à inverser la perception du handicap, considérer qu’il s’agit d’un atout pour notre territoire en termes d’innovation, d’inclusion et d’intégration. C’est ce que démontrera notre projet HIT, dont l’ambition est de faire de notre territoire une référence nationale en matière d’innovations multiples » affirme Norbert Métairie, président de Lorient Agglomération et maire de Lorient.

Considérant le handicap comme une situation universelle et comme un levier d’innovation sociale, technique et économique pour le territoire, le projet HIT poursuit plusieurs objectifs stratégiques :

  • Développer l’Handicapowerment, cette démarche qui consiste à impliquer les personnes en situation de handicap dans le développement de leurs propres appuis techniques, et le patient expert ;
  • Développer un territoire inclusif pour tout citoyen en situation de handicap ;
  • Développer des nouvelles solutions liées aux technologies numériques, à leurs usages et de nouveaux modèles organisationnels et économiques associés.

 

Le projet HIT va donc pouvoir passer en phase opérationnelle à partir de 2020.

En plus de l’accompagnement d’entreprises innovantes, il ambitionne de créer un centre unique d’innovation, d’expertises et de moyens par la co-construction dans le champ du handicap, le CoWork’HIT, et d’expérimenter sur le territoire de multiples actions innovantes contribuant à améliorer le parcours de vie du citoyen en situation de handicap (en établissement de santé ou médico-social, à domicile et dans la cité, et dans l’ensemble des situations socio-professionnelles).

Son ambition est de faire rayonner ces innovations bien au-delà du territoire de Lorient Agglomération. Le projet s’appuiera en effet aussi sur des collaborations avec des partenaires de territoires associés (Rennes, Brest mais aussi le Québec).

Au fil de sa mise en œuvre, le projet HIT pourra s’enrichir des compétences de nouveaux acteurs, tels que celles de startups françaises.

“Nous avons identifié 70 entreprises innovantes dont 21 pourraient d’ores et déjà bénéficier d’une participation de la Caisse des dépôts à une levée de fonds dans le cadre du projet HIT et cela devrait attirer de nombreux talents à Lorient” selon Jean-Paul Departe, ingénieur laboratoire électronique au sein du centre de Kerpape.

Certaines startups travaillent déjà avec le centre de Kerpape, telles que Captiv et son coussin connecté intégrant des capteurs IoT ((Internet of Things / Internet des objets) qui prévient l’apparition d’escarres.

Une action de l’Etat pour l’amélioration de la qualité de vie des habitants et la durabilité du territoire

L’objectif de l’appel à projets « Territoires d’innovation » est de sélectionner et d’accompagner des territoires ayant élaboré des projets de transformation ambitieux, associant les acteurs publics et privés et la population afin de répondre aux enjeux des transitions énergétique et écologique, numérique, démographique et sociale. Les projets sélectionnés permettent d’expérimenter en conditions réelles des actions ou services innovants, avant une possible reproduction à grande échelle.

En 2018, une première phase de sélection avait permis à des porteurs de projets (dont le projet HIT) de bénéficier d’une aide pour affiner leur projet et préparer la réponse à l’appel à projets final. Aujourd’hui, 24 projets ont été retenus lors de cet appel à projets final doté de 450 millions d’euros sur 10 ans, dont 150 millions d’euros de subventions et 300 millions d’euros de fonds propres.

Les subventions accordées pour le projet HIT

Pour le projet HIT, dont le coût total est estimé à 18 millions d’euros, une subvention globale maximale de 6,9 millions d’euros a été accordée sur la période 2020-2028. Le projet HIT comporte 75 opérations, dont 16 sont pilotées par Lorient Agglomération pour un budget total de 4,83 millions (dont 2,25 millions de subventions demandées).

En plus de ces subventions, l’Etat pourra accorder jusqu’à 22,4 millions d’euros au travers de participations de la Banque des Territoires dans des projets d’investissements : 1 million d’euros en qualité d’actionnaire de la future SCIC pour le Cowork’HIT, 21,4 millions d’euros d’investissements auprès de 21 entreprises innovantes françaises liées au projet HIT.

L’agglomération bretonne espère avoir négocié la convention avec les services de l’Etat dès décembre prochain afin de signer les conventions de reversement avec ses partenaires. L’objectif est de passer en phase opérationnelle dès début 2020.

Source : Lorient Agglomération



Phasellus consectetur ultricies dapibus mattis dictum luctus ante. nunc nec facilisis