Actualités de l'innovation

France Relance : 10 projets d’investissement productif soutenus dans les Territoires d’industrie de Bretagne

Partager


Il y a 1 mois

France Relance : 10 projets d’investissement productif soutenus dans les Territoires d’industrie de Bretagne

Dans le cadre du déploiement du plan « France Relance » présenté par le Gouvernement début septembre, le préfet de la région Bretagne, Emmanuel Berthier, et le président du conseil régional, Loïg Chesnais-Girard, ont révélé, ce mardi 1er décembre, les 10 premières entreprises régionales lauréates du fonds d’accélération des investissements industriels dans les territoires.

 

Pour permettre aux entreprises industrielles de rebondir, Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée auprès du ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, chargée de l’Industrie, a annoncé, dans le cadre du plan «France Relance», le lancement de ce fonds, doté de 150 millions d’euros sur 2020, et de 400 millions d’euros d’ici à 2022. Ce fonds de soutien livre dès aujourd’hui ses premiers effets et permet d’accélérer la réalisation d’investissements industriels importants en région Bretagne, en particulier dans les Territoires d’industrie.

Ces projets représentent plus de 6,5 millions d’euros de subventions mobilisés par France Relance pour un total de 37,6 millions d’euros d’investissements productifs à l’échelle de la région. Ils permettront aux entreprises concernées de diversifier leur activité, de moderniser leurs procédés de fabrication et ainsi de pérenniser leur présence en Bretagne avec, à la clé, la création attendue de 261 emplois.

Dans les prochains mois, les projets suivants seront donc accélérés :

  • ATELIERS DE VITRE (groupe TEXIER) à Vitré (Ille-et-Vilaine) – maroquinerie/luxe – investissement dans un parc de machines pour augmenter les cadences de production
  • BONNETERIE LE MINOR à Guidel (Morbihan) – textile – modernisation et rénovation d’un site industriel
  • BRETAGNE CHIMIE FINE (BCF LIFE SCIENCES) à Pleucadeuc (Morbihan) – biotechnologies/santé/nutrition – création d’un nouvel atelier destiné à augmenter la capacité de production du site et à réduire son impact environnemental
  • CRISTALENS INDUSTRIE à Lannion (Côtes d’Armor) – matériel médico-chirurgical (implants oculaires) – investissements industriels destinés à augmenter les capacités de production
  • ECOVRAC SA à Saint-Caradec (Côtes d’Armor) – équipements de transport en vrac – extension des capacités de production
  • ENERGIE TRANSFERT THERMIQUE à Ploudalmézeau (Finistère) – systèmes de traitement de l’air et pompes à chaleur – modernisation des outils de production
  • ETPACK SPRINTER à Saint-Evarzec (Finistère) – équipements d’emballage et de pesage – construction d’une nouvelle usine destinée à augmenter les capacités de production
  • JH INDUSTRIES (groupe HUET) à Pontivy (Morbihan) – menuiserie/funéraire – investissements industriels destinés à augmenter la capacité de production du site, dans un objectif de relocalisation, et à réduire son impact environnemental
  • MENUISERIE DE L’ATLANTIQUE à Landivisiau (Finistère) – menuiserie PVC – création d’un nouveau site industriel destiné à augmenter la productivité
  • MIXAL à Rédéné (Finistère) – menuiseries extérieures – création d’une nouvelle ligne de fabrication

État et Région ont en effet fait le choix de coordonner la mise en place de leurs plans de relance pour simplifier la lisibilité des mesures de soutien à destination des entreprises. L’ensemble des 10 projets accompagnés ont fait ainsi l’objet d’une décision concertée du préfet de région et du président de la Région Bretagne.

Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée auprès du ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, chargée de l’Industrie, a déclaré : « Il n’y a pas de grande économie sans industrie. Et le cœur battant de cette industrie, ce sont nos territoires. Ce « Fonds d’accélération des investissements industriels dans les territoires » permet, concrètement et dès aujourd’hui, de relocaliser dans nos régions des activités stratégiques et créatrices d’emploi. Ces premiers effets du plan de relance sont le résultat d’une mobilisation de terrain, en parfaite collaboration entre les services de l’État et ceux du Conseil régional dont je salue le travail mené ces dernières semaines. ».

Emmanuel Berthier, préfet de la région Bretagne, a déclaré : « Ce fonds d’accélération des investissements industriels dans les territoires est une véritable opportunité pour préserver les compétences des entreprises bretonnes dans leur diversité et les soutenir dans le développement d’activités créatrices d’emploi. Les projets que nous avons sélectionnés en collaboration étroite avec la Région auront un impact, sociétal et économique, direct et durable dans nos territoires. C’est la Bretagne industrielle de demain que nous accompagnons dès aujourd’hui dans ses efforts pour se dessiner et se réinventer, et ce malgré le contexte difficile que nous connaissons.»

Loïg Chesnais-Girard, président du Conseil régional, a déclaré : «  Ces premiers projets montrent que nous ne manquons pas, partout en Bretagne, de beaux projets industriels qu’il faut accompagner. Nous devons à la fois pouvoir répondre à la crise et aussi préparer l’avenir de notre industrie. La mobilisation de la Région est forte aux côtés de nos entreprises et je souhaite que France Relance soit le plus utile possible à notre économie ».

A propos du dispositif « Territoires d’industrie »

Dans le cadre du programme lancé par le Premier ministre fin 2018, la région Bretagne comporte aujourd’hui 12 « Territoires d’industrie ». Alors que 70% de l’industrie se situe en dehors des grandes agglomérations et que 71% des investissements industriels étrangers ont eu lieu l’an dernier dans des communes de moins de 20 000 habitants, ces « Territoires d’industrie » constituent une priorité aussi bien pour le Gouvernement que pour la Bretagne.

Pour en savoir plus sur le plan « France Relance » : planderelance.gouv.fr 

 



ut id, et, non diam libero sem, id at adipiscing accumsan